Toulouse. le salon Régal est ouvert

Toulouse. le salon Régal est ouvert
Toulouse. le salon Régal est ouvert

La marque Sud de France au salon Régal

Le salon Regal vient d’ouvrir ses portes ce matin au public au parc des expositions de Toulouse. De 10h à 19h, jusqu’au dimanche 15 décembre, le public pourra venir découvrir et goûter, les produits de la région.  En tout, ce sont 200 exposants qui ont pris place, producteurs de formages, de viandes ou encore de vin. Cette année, c’est le fromage qui est mis à l’honneur dans ce salon. Un tiers des produits présents sont estampillé Sud de France, une marque lancée par Georges Fraîche en 2006 pour mieux vendre les produits. Mais cette marque, aujourd’hui, est menacée, car elle n’est pas jugée par l’INAO, l’Organisme National de l’Origine et de la qualité comme une appellation géographique. 

Régal : 500 produits à déguster

Si dans cette “plus grande ferme ” d’Occitanie ou trouve de quoi rassasier les plus gourmands avec plus de 500 produits proposés à la dégustation et à la vente, on y trouve aussi de quoi faire plaisir aux petits avec plus d’une centaine d’animaux présents sur le salon. Et pour aller plus loin, une vingtaine de conférences sont organisées autour de l’agriculture. C’est un moment aussi très important pour les producteurs pour montrer la qualité de leurs produits et leur savoir-faire. Eric, cet agriculteur produit de l’ail rose de Lautrec, dans le Tarn. Lui et 154 autres producteurs en récoltent dans la région 800 tonnes par an. Un salon qui facilite les rencontres et les explications sur le travail de chacun et démonte les idées reçues sur “l’agribashing”. C’est la mission de Thierry, directeur de Midiporc qui souhaite valoriser les bienfaits de la viande à l’heure où les français en consomment de moins en moins… En Occitanie, ce sont 4.000 emplois directs dans cette filière porcine qui sont en jeu.  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.