Balkany reste en prison

Balkany reste en prison
Photo Archives

La justice a rejeté la demande de remise en liberté de Patrick Balkany. L’édile de Levallois-Perret va donc rester en détention. La cour d’appel de Paris a refusé ce mercredi matin la deuxième demande de remise en liberté de Patrick Balkany dans le volet « blanchiment » des affaires. Le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) va donc rester en prison en attendant son jugement en appel. « Le maintien en détention de Patrick Balkany est ordonné », a indiqué le président, sans expliquer les motivations de la cour. Patrick Balkany, qui a refusé d’être extrait de sa cellule de la maison d’arrêt de la Santé, n’était pas présent au délibéré. Pour rappel, l’édile a été condamné deux fois : à quatre ans de prison pour fraude fiscale avec incarcération immédiate le 13 septembre, puis à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé avec un nouveau mandat de dépôt le 18 octobre. Pour chacune de ses condamnations, il a déposé une demande de libération. La cour d’appel de Paris avait fait droit fin octobre à la première des deux demandes, tout en l’assortissant de lourdes conditions. Elle a donc refusé la seconde.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.