Offensive de la Turquie. Plus de 176.000 réfugiés

Offensive de la Turquie. Plus de 176.000 réfugiés
Photo Archives DP/Pixabay

Depuis le 14 octobre, plus de 7.100 Syriens ont trouvé refuge en Irak, fuyant les hostilités dans le nord-est de leur pays. La plupart des réfugiés syriens sont originaires de villes et de villages du nord-est de la Syrie. « Trois réfugiés sur quatre sont des femmes et des enfants », a déclaré le porte-parole du Haut Commissariat aux Réfugiés HCR, Andrej Mahecic, lors d’un point de presse mardi à Genève. La grande majorité de ces réfugiés syriens – un peu moins de 7.000 – sont hébergés dans un camp à Barda-rash, une ville iraquienne située à environ 140 kilomètres à l’est de la frontière avec la Syrie. Des enfants non accompagnés font partie de ces réfugiés.

L’opération militaire lancée par la Turquie le 9 octobre dans le nord-est de la Syrie n’est pas sans conséquence humanitaire. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, plus de 176.000 personnes ont été déplacées par les hostilités – dont près de 80.000 enfants – en deux semaines.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.