600 salariés concernés par la fermeture de l’Usine Michelin de La Roche-sur-Yon

Michelin veut fermer son usine de La Roche-sur-Yon d’ici fin 2020, plus de 600 salariés concernés



L ’usine de Michelin de La Roche-sur-Yon (Vendée) veut fermer ses portes fin 2020, selon la CGT. L’inquiétude montait depuis mi-septembre chez les salariés du site Michelin de La Roche-sur-Yon (Vendée). L’usine, qui produit des pneus poids lourds, devrait bien fermer ses portes à la fin de l’année 2020, selon la CGT. Michelin va proposer aux partenaires sociaux la « négociation d’un accord portant sur un plan d’accompagnement des salariés », avec des mesures de préretraite et des dispositifs de mobilité interne et externe, selon un communiqué du groupe. « Chaque salarié concerné » aura « la possibilité de rester au sein de l’entreprise en France », promet le géant français du pneu. Hier, la CGT avait lancé un appel à la grève en début d’après-midi. « Il est temps de mettre la pression », estimait Anthony Guilloteau, délégué CGT. Ils étaient une centaine à rejoindre le mouvement, à l’entrée du site qui emploie actuellement plus de 600 salariés. Le 24 septembre dernier, Florent Menegaux, le PDG de Michelin, a adressé une lettre au syndicat Sud au siège de l’entreprise, à Clermont-Ferrand, dans laquelle il confirmait que le site de La Roche-sur-Yon était « dans une situation préoccupante ».



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.