La justice suspend la chasse au Grand Tétras en Ariège

Chasse au grand Tétras, la préfecture de Haute Garonne à son tour condamnée
Le Grand Tétras parfois nommé Coq de Bruyères. photo Par Capercaillie(2).JPG: Woodwalkerderivative work: MPF (talk) — Capercaillie(2).JPG, CC BY-SA 3.0

A la demande du CEA, la chasse au Grand Tétras et au Lagopède alpin en Ariège est suspendue le 8 Octobre 2019 par le Tribunal Administratif de Toulouse. Une autre procédure est actuellement est menée dans les Hautes Pyrénées

Grand Tétras et Lagopède alpin espèces emblématiques des Pyrénées

Le Grand Tétras est un galliforme montagnard en très forte régression dans les Pyrénées françaises : 75% des effectifs ont disparu depuis 1960. Le Lagopède alpin qui vit en haute altitude, véritable relique glaciaire, est gravement menacé par le réchauffement climatique. Malgré cela, ces espèces sont toujours chassées dans les Pyrénées françaises, et sont par ailleurs également victimes d’un braconnage persistant.

Une chasse systématiquement déclarée illégale

Depuis 2008, le Comité Ecologique Ariégeois a attaqué tous les arrêtés autorisant la chasse au Grand Tétraset au Lagopède alpin en Ariège. Systématiquement, les juridictions administratives ont donné raisons au CEA en annulant les arrêtés autorisant la chasse de ces espèces, les juges retenant que la chasse est « de nature à compromettre les efforts de conservation de l’espèce », violant ainsi la directive européenne «Oiseaux ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.