ATR lance un avion à décollage et atterrissage “court”

ATR lance un avion à décollage et atterrissage court
L'avion doit encore être certifié pour voler en format commercial. Photo ATR

Le Conseil d’administration du constructeur ATR approuve le lancement de la toute nouvelle version STOL : un ATR nommé 42-600S.

ATR, spécialiste mondial d’avions régionaux, confirme avoir été autorisé par son Conseil d’administration à lancer l’ATR 42-600S. Cette nouvelle version, dont le « S » signifie STOL (Short Take-Off and Landing, décollage et atterrissage courts), permet de décoller et d’atterrir sur des pistes de 800 m seulement, avec 40 passagers à bord dans des conditions de vol standard.  Les pistes des grands aéroports avec un trafic d’avions de ligne « gros porteurs » font parfois jusqu’à 5 500 mètres de long pour 45 à 60 mètres de large.

À ce jour, ATR a reçu 20 engagements de la part d’opérateurs et de loueurs pour cette variante ATR 42‑600S. Parmi eux, Elix Aviation Capital, loueur de lancement, et Air Tahiti, opérateur de lancement, comme annoncé lors du Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget 2019.

L’ATR 42-600S est la toute dernière variante à rejoindre la famille ATR, aux côtés de ses membres fondateurs,  l’ATR 42-600 et l’ATR 72-600, et de la version cargo ATR 72-600F à venir. La certification de l’ATR 42‑600S est attendue pour le second semestre 2022, la première livraison étant prévue immédiatement après.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.