16 ans de prison requis pour le beau-père qui avait battu à mort Oumar, 15 ans

Oumar, 15 ans, était arrivé en retard à un cours de son lycée de Vitry-sur-Seine. Son beau-père l’a battu à mort. Il est jugé devant les assises du Val-de-Marne. L’avocate générale a requis une peine de 16 ans de réclusion, indique le Parisien. Lui appelle ça une « correction ». L’avocat de la famille parle d’un « massacre ». Le beau-père d’Oumar, 15 ans, a tué l’adolescent le 27 janvier 2017, lui portant au total 80 coups d’une violence inouïe. Motif : Oumar avait « séché » un cours – en fait, comme le montrera plus tard l’enquête, il était arrivé à son lycée avec 10 minutes de retard, rapport le Parisien. Son beau-père « ne lui a laissé aucune chance », estime l’avocat du père de l’adolescent. L’homme de 41 ans est jugé depuis lundi par la cour d’assises du Val-de-Marne. Pourquoi un tel déchaînement ? « Après deux jours de procès j’aurais aimé avoir davantage de réponses », a déclaré l’avocat du père d’Oumar. Juste avant de plaider, il a diffusé deux photos de l’adolescent, l’une avec le visage souriant, l’autre avec son corps marqué par des dizaines de coups. « Le pire choix de sa vie » Pour l’avocate du beau-père, cité par le Parisien, le jour où celui-ci s’est dit « aujourd’hui, je dois montrer à Oumar qui est le père » est « le pire choix de sa vie ». Le décès d’Oumar a été prononcé le 27 janvier 2017 à 23 h 07. « Ce n’était ni son heure ni son jour », a conclu ce mardi l’avocate générale de la cour d’assises du Val-de-Marne, qui a requis 16 ans de réclusion. Le verdict est attendu ce mercredi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.