Attaque à la préfecture de police de Paris : Mickaël Harpon sous influence ?

Dans le privé, Mickaël Harpon fréquentait une mosquée de Gonesse en région parisienne. Les enquêteurs se sont tournés vers ce lieu de culte. Celui-ci n’est pas considéré comme un foyer de radicalisation. Alors, quand Mickaël Harpon a-t-il décidé d’assassiner plusieurs de ses collègues ? Était-il radicalisé ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.