Décès d’un jeune homme à moto à Villiers-le-Bel

Val-d’Oise. Décès d’un jeune homme à moto à proximité d’une intervention de police, à Villiers-le-Bel.

Un jeune homme de 22 ans est mort dimanche après avoir violemment percuté un poteau métallique à moto, à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise). L’accident a eu lieu alors que des policiers se trouvaient à proximité pour interpeller un homme en « défaut de permis de conduire » qui avait pris la fuite.

Un contrôle de police

Un homme de 22 ans est mort dimanche dans un accident de moto à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) alors que des policiers procédaient à une interpellation dans le même secteur, a-t-on appris de sources concordantes. Les faits ont eu lieu peu avant 17 h dans le quartier de la Cerisaie, alors que des policiers interpellaient un autre homme en « défaut de permis de conduire », indique le préfet du Val-d’Oise dans un communiqué. Le conducteur avait pris la fuite à pied après avoir abandonné sa voiture. D’autres policiers, venus en renfort près de la voiture abandonnée, ont alors vu arriver un jeune à moto à « vitesse élevée », précise le préfet.

Moto signalée volée

L’un des policiers a alors « esquissé le geste de ralentir, en enjoignant verbalement au pilote de freiner », mais le motard est « monté sur le trottoir, ré-accélérant avant de freiner brutalement et de perdre le contrôle de sa machine », ajoute le préfet. Dans sa chute, il a « violemment percuté » un poteau métallique. Malgré le massage cardiaque pratiqué par les policiers puis les secours, le jeune homme n’a pas survécu. Il est décédé à son arrivée à l’hôpital vers 18 h 30. Une enquête a été confiée à la Sûreté départementale. D’après les premiers éléments, la moto avait été signalée volée. En 2007, Villiers-le-Bel avait été le théâtre d’émeutes urbaines et de violents affrontements avec les forces de l’ordre après le décès de deux adolescents dans la collision entre leur moto et une voiture de police. Dimanche soir, la situation était très calme dans la ville, a précisé une source policière.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.