Un tableau de Banksy vendu 11,1 millions d’euros



En plein débat sur le Brexit, une toile du street artiste Banksy représentant le Parlement britannique peuplé de singes a été adjugée 9,9 millions de livres (11,1 millions d’euros) jeudi soir à Londres, une enchère record pour l’artiste britannique qui a pulvérisé l’estimation. Le précédent record pour une oeuvre de Banksy, dont la véritable identité reste un mystère, était de 1,87 million de dollars (1,7 million d’euros), en 2008 à New York. « Prix record pour une peinture de Banksy atteint ce soir. Dommage elle ne m’appartenait plus », a réagi l’artiste sur Instagram. Il l’avait vendu en 2011 à celui qui s’en est séparé jeudi. La toile, de 2,50 m par 4,2 m sans son cadre, était estimée entre 1,5 et deux millions de livres sterling (entre 1,7 et 2,25 millions d’euros). Elle a été adjugée après treize minutes « d’enchères disputées » où « dix collectionneurs » ont fait s’envoler le prix, a indiqué Sotheby’s. L’identité de l’acquéreur n’a pas été divulguée. Cette peinture dystopienne met en scène des chimpanzés assis sur les banquettes vertes de la Chambre des communes, en lieu et place des députés britanniques. La vente est survenue à moins d’un mois de la date prévue du Brexit, le 31 octobre, dans un pays toujours très divisé, plus de trois ans après le référendum de juin 2016 décidant du divorce avec l’Union européenne.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.