Retraites : que retenir de Macron à Rodez

à Rodez, Macron va parler retraite à la salle des fêtes
Un important dispositif de sécurité est mis en place à Rodez. Photo Par Адміністрація Президента України, CC BY 4.0

Emmanuel Macron a décidé de se mettre en scène pour défendre sa réforme des retraites. Il était Jeudi à Rodez devant 500 personnes.

Pour le lancement du « Grand débat » sur la question de la réforme des retraites, le chef de l’État était à Rodez dans l’Aveyron pour échanger avec les lecteurs de la Dépêche du Midi, jeudi 3 octobre. Accompagné de Jean-Paul Delevoye le haut-commissaire aux retraites, il a répondu aux questions.

Le débat a duré plus de trois heures.

Le « Grand débat » national acte II débutait jeudi 3 octobre dans la soirée. Cette série de discussions a commencé à Rodez où Emmanuel Macron s’est déplacé avec Jean-Claude Delevoye, son haut-commissaire aux retraites qui vient d’entrer au gouvernement, pour échanger autour de la question de la réforme des retraites. Il devait « permettre de lever des incompréhensions quand il y en a, de clarifier des points dans la gouvernance, de donner des garanties dans le système », a-t-il indiqué en ouverture de ce temps d’échange avec 600 participants, des lecteurs des trois quotidiens du groupe La Dépêche (La Dépêche du Midi, Centre-Presse et Midi Libre). Toutefois, selon les observateurs sur place, il s’agissait essentiellement de seniors, donc des personnes qui ne sont pas concernées par la réforme. La semaine précédente, le chef de l’État avait annulé sa venue à Rodez au dernier moment après la mort de l’ancien président Jacques Chirac. Le Président est d’abord revenu sur l’agression à la Préfecture de police à Paris, qualifiant de « véritable drame » la mort de quatre fonctionnaires tués en milieu de journée par un collègue. Il a fait observer une minute de silence pour leur rendre hommage au début du débat sur les retraites.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.