Linky – La Cour d’appel Toulouse demande en référé à ENEDIS de poser des filtres

Linky – La Cour d’appel Toulouse demande en référé à ENEDIS de poser des filtres
Photo Archives/Pixabay/Linky – La Cour d’appel Toulouse demande en référé à ENEDIS de poser des filtres

Par deux ordonnances de référé rendues le 2 octobre 2019 par son Premier Président, la Cour d’appel de Toulouse, oblige la SA ENEDIS à poser des filtres contre les nouveaux courants porteurs en ligne (CPL) chez 13 personnes victimes d’électrohypersensibilité a indiqué le cabinet Mysmartcab.

Dans cette bataille judiciaire “C’est une avancée contre la société ENEDIS qui prétendait – exclusivement à Toulouse – qu’il lui serait impossible d’exécuter une ordonnance qui l’avait condamnée à « délivrer une électricité exempte de tout courant porteur en ligne de type Linky, notamment dans les fréquences comprises entre 35 kHz et 95 kHz ».” a commenté l’avocat toulousain Christophe Léguevaques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.