Toulouse, des policiers agressés à Empalot et place Abbal

Toulouse, des policiers agressés à Empalot et place Abbal
Photo Archives Par Clame ReporterTravail personnel, CC BY-SA 4.0

Violences urbaines et agressions de policiers quartier Empalot et place Abbak dans la nuit du 16 au 17 septembre. Deux policiers ont été légèrement blessés. Plusieurs personnes ont été arrêtées.

Deux policiers blessés au Mirail

 Des violences urbaines ont eu lieu dans la nuit du 16 au 17 septembre vers 22H00, lorsqu’un équipage de police a procédé au contrôle et à l’interpellation d’un individu pour trafic de stupéfiants, place Abbal dans le quartier du Mirail a indiqué le syndicat Unité SGP police ce mardi matin. Les policiers ont été caillassés par une vingtaine d’individus et assaillis de projectiles, ils ont du faire usage de moyens lacrymogènes pour se dégager. Deux policiers ont été légèrement blessés. L’individu initialement interpellé a pu être emmené au Commissariat central.

Jets de projectiles par des jeunes cagoulès à Empalot

Un peu plus tard dans la soirée, vers 01h00, un véhicule refusait un contrôle de police secteur Empalot et prenait la fuite rue Jean Moulin. Plusieurs équipages tentaient d’intercepter le véhicule et ont fait l’objet de jets massifs de projectiles par de nombreux jeunes cagoulés, notamment un container à ordures lancé sur un véhicule de police sérigraphié.Un véhicule de la BAC a également été endommagé par des projectiles. Une interpellation a eu lieu parmi les agresseurs. Le conducteur du véhicule ayant refusé d’obtempérer a également été interpellé.

Le syndicat Unité SGP salue “la détermination et le professionnalisme des personnels qui, de jour comme de nuit, interviennent dans des conditions toujours aussi dangereuses et insupportables afin de garantir par leur présence  la sécurité publique en tous lieux et toutes circonstances. La plus grande sévérité est demandée à l’encontre des agresseurs de nos collègues et auteurs des délits routiers”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.