Régine André-Obrecht élue Présidente de l’université Toulouse III – Paul Sabatier

Régine André-Obrecht
Régine André-Obrecht

Jean-Pierre Vinel, Président depuis janvier 2016, ayant atteint la limite d’âge, le Conseil d’administration de l’université s’est réuni lundi, pour élire le nouveau président ou la nouvelle présidente pour la durée du mandat restant à courir.

Régine André Obrecht prendra officiellement ses fonctions le 1er septembre

Une candidate s’est déclarée. Régine André-Obrecht a ainsi été élue Présidente de l’université Toulouse III – Paul Sabatier par 21 voix « pour ». 4 voix ont été décomptées comme « vote blanc »et 3 « nuls ».

Chargée de recherche CNRS affectée à l’IRISA (Rennes) en 1986, habilitée à diriger des recherches en 1993, Régine André-Obrecht est devenue professeur (27e section) à l’université Toulouse III – Paul Sabatier en 1999.

Régine André Obrecht est spécialiste de la modélisation de la parole

Le cœur de ses recherches est l’analyse et la modélisation statistique du signal de parole, dans un but d’identification (reconnaissance de parole, du locuteur ou de la langue) et de structuration (indexation de documents audiovisuels).

Elle a créé l’équipe SAMoVA « Structuration, Analyse, Modélisation des documents Vidéo et Audio » de l’IRIT (Institut de Recherches en Informatique de Toulouse), dont elle a été responsable pendant plus de 10 ans.

Sur le plan pédagogique, Régine André-Obrecht a enseigné dans tous les niveaux de licence et master et a été responsable d’un M2 recherche, puis de l’année M2 spécialité IARF (Intelligence Artificielle et Reconnaissances des Formes) de la mention Informatique, jusqu’en 2013.

Après avoir été élue présidente du conseil scientifique de l’IRIT, de 2000 à 2005, et du conseil scientifique de l’UFR MIG (Mathématiques, Informatique, Gestion), entre 2002 et 2006, elle a été élue directrice du Département Informatique de l’UFR MIG, puis de la FSI (mars 2008-janvier 2014). En parallèle, elle a été membre élue du CNU 27e section de 2004 à 2007.

À la rentrée 2012, Régine André-Obrecht avait été nommée Vice-présidente déléguée de l’université Toulouse III – Paul Sabatier, en charge de la Stratégie Formation et, depuis mars 2014 elle était élue Vice-présidente en charge de la CFVU de l’université.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.