Alerte à la pollution vendredi sur Toulouse

Alerte à la pollution vendredi sur Toulouse
La Haute Garonne, l'Aude, l'Héraut sont concernés. Photo Atmo

Atmo Occitanie annonce un épisode de pollution de l’air vendredi dans plusieurs départements d’Occitanie. Toulouse et la Haute Garonne sont concernés par cette alerte. Les personnes vulnérables sont invitées à la plus grande prudence.

Pollution à l’Ozone et aux particules fines

Les concentrations d’ozone et de PM 10 -particules fines- sont en hausse sur la région en lien avec les conditions météorologiques caniculaires et la remontée de masses d’air sahariennes indique Atmo ce jeudi. Plusieurs procédures d’alerte ont été déclenchées.

Les conditions caniculaires persistantes sont favorables à la formation et à l’accumulation d’ozone sur la région. Par conséquent, la procédure d’information ozone a été déclenchée aujourd’hui dans l’Hérault, et l’Aude. Compte tenu de la persistance de l’épisode de pollution à l’ozone, la procédure d’alerte avec la mise en place des mesures d’urgence est maintenue pour aujourd’hui dans le Gard. En outre, les concentrations de PM 10 sont en hausse sur une partie de la région en lien avec des remontées de masses d’air sahariennes. La procédure d’information PM 10 a ainsi été déclenchée dans l’Aveyron et la Lozère.

Aggravation de la pollution vendredi

Demain vendredi les niveaux d’ozone dans l’air ambiant vont continuer d’être élevés en lien avec le maintien de conditions météorologiques caniculaires. Par conséquent, la procédure d’information sera déclenchée demain en Haute-Garonne et dans les Pyrénées-Orientales. De plus, en raison de la persistance de la pollution à l’ozone, la procédure d’alerte avec mise en place de mesures d’urgence sera mise en oeuvre demain dans l’Hérault, l’Aude et le Gard. En revanche, les concentrations de PM 10 devraient diminuer.

Conseils face à la pollution de l’air

Limitez les sorties durant l’après-midi. – Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; celles à l’intérieur peuvent être maintenues. Dans tous les cas : en cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) : – Prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ou contactez la permanence sanitaire locale

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.