Attentats de Trèbes et Carcassonne: nouvelles gardes à vue

Prise d'otage à Trèbes Carcassonne, l'homme se revendique de Daech
Trèbes se situe dans la banlieue de Carcassonne dans l'Aude. Photo Archives

Cinq personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre des enquêtes sur les attentats de Carcassonne et Trèbes qui ont fait 4 morts et plusieurs blessés le 23 mars 2017. Ces actes commis par Radouane Lakdim, avaient été revendiqués par Daech, l’État islamique.

Ces 5 gardes à vue touchent au volet préparation de cette attaque terroriste et plus précisément la fourniture de l’arme utilisée par le tueur. Dans ce dossier, 4 autres personnages ont déjà été mises en examen et écrouées pour aide, assistance ou non dénonciation. Photo – le colonel Beltrane mort à Trèbes après s’être échangé contre un otage

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.