à Toulouse aussi on peut voter pour le 1er Référendum d’Initiative Partagée

à Toulouse aussi on peut voter pour le 1er Référendum d'Initiative Partagée
la procédure est encore relativement complexe. Photo Capture d'écran referendum.interieur.gouv.fr

RIP

Le site destiné à recueillir les signatures de soutien au premier Référendum d’Initiative Partagée est désormais ouvert. Il est également possible de voter en direct en mairie

C’est un temps fort de la démocratie française avec le lancement de la deuxième phase du premier Référendum d’Initiative Partagée. Ce RIP prévu par la Constitution, n’avait jamais été utilisé à ce jour. Une première tentative pour tenter de rétablir l’Impôt sur la Fortune ISF, a pour l’heure échoué faute d’un nombre de signatures suffisant de parlementaires. Celui qui concerne le refus de privatisation d’Aéroport de Paris a passé la première étape avec le soutien de plus de 200 députés ou sénateurs.

La deuxième phase de ce nouveau type de référendum est ouverte depuis ce jeudi minuit : le recueil d’un nombre suffisant de signatures de citoyens Français. Précisément, 10% du corps électoral. Pour voter et soutenir le refus de cette privatisation, le ministère de l’intérieur a prévu deux modalités : via internet ou en mairie. Dans les deux cas, et pour éviter les doublons ou les erreurs, il est nécessaire de se munir d’un titre d’identité : carte d’identité ou passeport.

Bugs Informatiques

Il est à noter que des bugs ont été relevés sur la procédure informatique. Un internaute indique avoir voté deux fois, sur mobile puis sur ordinateur. D’autres font état de bugs sur les codes postaux nécessaires pour la vérification des listes électorales.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.