Débarquement en Normandie, D Day, opération Overlord, guerre des Haies : ce qu’il faut savoir

Débarquement en Normandie, D Day, opération Overlord, guerre des Haies : ce qu’il faut savoir

Le débarquement de Normandie est l’une des plus impressionnantes manœuvre militaire de l’histoire. Sur le front ouest, Américains, Anglais, Canadiens et Français viennent à bout des troupes nazis. Le 25 août 1944, Paris est libérée.

Le débarquement de Normandie

Conçu en 1943, l’objectif du débarquement de Normandie consiste en l’ouverture d’un deuxième front en Europe. Pourquoi la Normandie ? Plus éloignée de l’Allemagne que le Pas de Calais, les plages de Normandie s’avèrent moins bien défendues. Une campagne massive d’intoxication est lancée par les Alliés pour faire croire aux Allemands que ce débarquement n’est qu’une diversion et que leur intérêt est de masser le plus de troupes possibles dans la région de Calais. Le général américain Eisenhower est désigné pour commander l’opération appelée “Overlord“. 3 500 000 hommes sont entraînés, 18 000 avions et plus de 4000 navires préparés, pour ce qui sera l’une des plus grandes et plus importante manœuvre militaire de l’histoire. Les vers de Verlaine “les sanglots longs” diffusés par la BBC informent le Résistance française de la date du débarquement. Le jour J, dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, entre Cherbourg et Deauville, sur une ligne d’une soixante de kilomètres, sur les plages rebaptisées Omaha, Utha, Gold, Juno et Sword, 40 divisions américaines, anglaises et canadiennes donnent l’assaut. Dans l’arrière pays de nombreuses troupes aéroportées sont larguées. Les forces allemandes sont rapidement submergées. Le 7 juin au matin, les Alliés disposent d’une solide tête de pont en France. 15 000 soldats alliés sont hors de combat. Désormais, les villes de Caen et Cherbourg sont en point de mire.

Bataille de Normandie La guerre des Haies

Grâce aux deux ponts artificiels de Saint Laurent et Arromanches où sont acheminés matériels et renforts, les Alliées peuvent lancer la reconquête de la France. Bayeux est libérée le 8 juin. Inférieurs en nombre, Rommel et les troupes allemandes ne peuvent que retarder la progression Alliée. Après de violent combats et l’un des plus important combat de chars de l’histoire, Caen en ruines, est libérée le 20 juillet. A l’ouest du front, le Cotentin et le port de Cherbourg sont repris le 27 juin. Déferlant au sud et à l’est, les forces alliés, sous un déluge de bombes, progressent champs après champs, haies après haies. Croyant à une manœuvre de diversion et à un débarquement principal dans la Pas de Calais, Hitler a réagi trop tard.
Depuis le débarquement et en deux mois, les combats ont coûté la vie à 500 000 soldats allemands.
Le 25 août Paris est libérée par la 2e Division Blindée du général Leclerc.

 Le débarquement de Provence

L’opération ANVIL se déroule le 15 août 1944. L’objectif des troupes Alliées qui comptent notamment la 1e armée française du général de Lattres de Tassigny, est de prendre les forces de l’Axe en tenaille. C’est un succès. Le 28 août Marseille et Toulon sont libérées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.