Le bilan des élections européennes

Malgré la première place d'un parti nationaliste, une large majorité de Français se sont prononcés pour un maintient de la France dans l'Union européen, - Emmanuel Macron qui a fait publiquement pour ces Européennes, est lourdement sanctionné. Une majorité de Français ont voté contre son projet politique. - La gauche unie est la première force politique en France.
Les députés européens siégeront pendant 5 ans.

Les élections européennes ont eu lieu ce dimanche en France et dans plusieurs pays européens. En France, l’abstention a été moins élevée qu’annoncée par les instituts de sondages. Le Rassemblement national arrive en tête. La liste portée par Emmanuel Macron est deuxième. Les écologistes de Yannick Jadot réalisent une percée. La liste LR s’effondre. Le Parti socialiste limite la casse et la France Insoumise réalise un score très inférieur à ceux réalisés lors des précédents scrutins. Le PCF, la liste Hamon ou celle de Dupont Aignan ne franchissent pas la barre des 5% et n’enverront pas d’élus au Parlement européen.

Les autres enseignements du scrutin : 1/ Malgré la première place d’un parti nationaliste, une large majorité de Français se sont prononcés pour un maintient de la France dans l’Union européen,  2/ Emmanuel Macron qui a fait publiquement pour ces Européennes, est lourdement sanctionné. Une majorité de Français ont voté contre son projet politique. 3/ La gauche unie est la première force politique en France.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.