Sur les traces de la Résistance à Toulouse

Sur les traces de la Résistance à Toulouse (1)
François Verdier, dit "Forain" fut l'un des chefs de la résistance à Toulouse. Il est assassiné par la Gestapo le 27 janvier 1944 à Lasserre en Haute-Garonne. Photo DP

Déambuler dans les rues de Toulouse, dans les pas des femmes et des hommes qui ont organisé la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est un parcours que propose depuis le début du mois de mai, le Conseil départemental de la Haute-Garonne.  De la rue Alsace-Lorraine aux allées Jules Guesde, cette marche exploratoire fait étape dans 20 lieux qui sont chargés d’histoire et souvent méconnus des Toulousains. Ces lieux racontent l’histoire de Marie Louise Dissart, d’Ariane Fiksman, de François Verdier ou encore Marcel Langer. Des gens ordinaires qui ont bousculé leur quotidien pour combattre l’occupation nazie, et défendre des valeurs comme la liberté ou la fraternité.  Ce parcours est également proposé aux classes de 3ème. Il fait écho au programme scolaire et permet aux élèves de mieux assimiler l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.  Les parcours sont proposés deux fois par semaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.