La FFR condamnée à indemniser Guy Novès

Procès du meurtrier présumé de la Joggeuse de Bouloc, l'accuse clame son innocence
Accusations et défense vont désormais se succéder à la barre de la cour d'assises. Photo Pixabay/Hans
Le Tribunal des Prud’hommes de Toulouse condamne la Fédération Française de Rugby dans le conflit qui l’oppose à l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, et ancien homme fort du Stade toulousain, Guy Novès. Les magistrats condamnent les instances du rugby Français, actuellement dirigées par Bernard Laporte, à un dédommagement d’un million d’euros en réparation de plusieurs préjudices. Il est à noter que la FFR peut faire appel de cette décisif dans les prochaines semaines. Après une année à la tête du XV de France, Guy Novès avait été démis de ses fonctions fin décembre 2017 et remplacé par Jacques Brunel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.