Cinq morts à l’Ehpad de Lherm, Une toxi-infection alimentaire détectée

Cinq morts à l’Ehpad de Lherm, Une toxi-infection alimentaire détectée
Photo Archives Pixabay/jarmoluk

Une information judiciaire va être rapidement ouverte indique ce jeudi le procureur de la République de Toulouse. Le trouble persiste sur les bactéries incriminées.

Toxi infection alimentaire

L’enquête sur la mort de cinq résidents d’une maison de retraite à Lherm, près de Toulouse, a permis de détecter une « toxi-infection alimentaire », a annoncé ce jeudi 4 avril le procureur de Toulouse, Dominique Alzéari. Dès l’annonce du drame, survenu dimanche soir, l’Agence régionale de Santé (ARS) avait indiqué que la suspicion première était celle d’une intoxication alimentaire. « Nous sommes en présence d’une toxi-infection alimentaire.

Responsabilités pénales

Quatre des cinq victimes avaient mangé des repas mixés ou lissés. Les repas étaient préparés sur place à partir d’ingrédients de Sodexho », a précisé le procureur. Une information judiciaire va être rapidement ouverte. « Il est encore trop tôt pour rechercher des responsabilités pénales. Aucune garde à vue ne s’est déroulée dans le cadre de ce dossier » a ajouté Dominique Alzéari.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.