Airbus, le parachute doré de Tom Enders fait polémique

Airbus, le parachute doré de Tom Enders fait polémique
Tom Enders au World Economic Forum en 2008. Photo Par Copyright World Economic Forum (www.weforum.org)/Photo by Natalie Behring — Thomas Enders - Annual Meeting of the New Champions Tianjin 2008, CC BY-SA 2.0

Tom Enders, patron d’Airbus, quitterait la direction du groupe aéronautique avec un pactole de 36,8 millions d’euros selon une étude publiée lundi.

Le journal Le Monde révèle ce mardi que l’entreprise Proxinvest estime à 36,8 millions d’euros le parachute doré que Tom Enders touchera à son départ d’Airbus le 10 avril 2019. Cette somme prendrait en compte,
les plans d’attribution d’actions mais aussi, les frais d’une clause de non concurrence et une retraite chapeaux déja provisionnée à hauteur de
 26,3 millions d’euros. Selon certaines sources, le montant de cette gratification ne pourrait plus être validée par le conseil d’administration ou les actionnaires en raison de l’application d’un droit néérlandais plus libéral.

Cette annonce soulève une vague des réactions sur les réseaux sociaux ce mardi matin. Certains demandent une “régulation” de ces pratiques. D’autres, avec humour, proposent une cagnotte pour aider Tom Enders. Un syndicaliste et un élu communiste ironisent sur cette prime à la performance assise sur le succès du programme A380 (officiellement arrêté en début d’année)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.