Laurent Dejean condamné à 20 ans de prison pour le meurtre de Patricia Bouchon

Laurent Dejean est reconnu coupable du meurtre de Patricia Bouchon surnommée la joggeuse de Bouloc.

Verdict contraire aux réquisitions du procureur général

La cour d’assises de la Haute-Garonne vient de rendre son verdict. A l’issue de 10 jours de débats, de réquisition et plaidoiries, Laurent Dejean est reconnu coupable du meurtre de Patricia Bouchon. Et la peine est lourde : 20 ans de prison.

Cette décision rendue vendredi en milieu de journée est une surprise. L’avocat général avait constaté l’absence de preuves solides de culpabilité, un dossier vide, et demande l’acquittement de l’accusé. Une décision qui avait été particulièrement bien accueillie par la défense. Laurent Dejean a toujours clamé son innocence dans cette affaire. Les avocats de la défense ont annoncé faire appel.

Vers un procès en appel

Patricia Bouchon a disparu le 14 février 2011 à Bouloc à quelques kilomètres au nord de Toulouse. Partie faire son jogging quotidien, Patricia Bouchon est finalement retrouvée morte à l’issue de longues recherches, quelques jours plus tard, , assassinée, à quelques kilomètres de son domicile.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.