Macron au ski dans les Pyrénées, polémique

Macron au ski dans les Pyrénées, polémique

Pendant qu’Emmanuel Macron skiait à la Mongie, Paris a été le théâtre de nombreuses violences.

De retour d’Afrique de l’Est, le président de la République s’est rendu la station de La Mongie, dans les Hautes-Pyrénées, accompagné de son épouse Brigitte. Mais l’Élysée a annoncé ce samedi 16 mars que le président écourtait son séjour, après les violences survenues à Paris, en marge de la manifestation des Gilets jaunes. De retour d’un périple en Afrique de l’Est, le président de la République Emmanuel Macron a retrouvé son épouse Brigitte dans la station de ski des Hautes-Pyrénées, La Mongie, afin de s’y « ressourcer », a constaté un correspondant photographe de l’AFP. Emmanuel Macron, arrivé dans la nuit de jeudi à vendredi dans cette station qu’il connaît depuis son enfance, a skié vendredi et a confié à des journalistes de La Dépêche du Midi qu’il avait l’intention d’y « rester deux-trois jours ».

Le nouvel épisode de violences qui a enflammé Paris samedi a ouvert une brèche dans la communication de l’Elysée. L’opposition de droite et de gauche a dénoncé l’inaction d’un président qui prend des vacances à l’heure où les Champs Elysées sont une nouvelle fois le théâtre de pillages, scènes d’émeute et violence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.