Macron au ski dans les Pyrénées, polémique

Macron au ski dans les Pyrénées, polémique
Situation de crise : Emmanuel Macron a écourté son séjour dans les Hautes Pyrénées. Photo Pixabay/Barl3y

Pendant qu’Emmanuel Macron skiait à la Mongie, Paris a été le théâtre de nombreuses violences.

De retour d’Afrique de l’Est, le président de la République s’est rendu la station de La Mongie, dans les Hautes-Pyrénées, accompagné de son épouse Brigitte. Mais l’Élysée a annoncé ce samedi 16 mars que le président écourtait son séjour, après les violences survenues à Paris, en marge de la manifestation des Gilets jaunes. De retour d’un périple en Afrique de l’Est, le président de la République Emmanuel Macron a retrouvé son épouse Brigitte dans la station de ski des Hautes-Pyrénées, La Mongie, afin de s’y « ressourcer », a constaté un correspondant photographe de l’AFP. Emmanuel Macron, arrivé dans la nuit de jeudi à vendredi dans cette station qu’il connaît depuis son enfance, a skié vendredi et a confié à des journalistes de La Dépêche du Midi qu’il avait l’intention d’y « rester deux-trois jours ».

Le nouvel épisode de violences qui a enflammé Paris samedi a ouvert une brèche dans la communication de l’Elysée. L’opposition de droite et de gauche a dénoncé l’inaction d’un président qui prend des vacances à l’heure où les Champs Elysées sont une nouvelle fois le théâtre de pillages, scènes d’émeute et violence.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.