Un mouvement sera organisé contre les manifestations des Gilets jaunes

Un mouvement se tiendra à la Place du Capitole de Toulouse le 14 mars prochain, ceci afin d’exprimer un ras-le-bol et un mécontentement contre les mobilisations des Gilets jaunes. Ledit mouvement sera organisé avec la coopération des Foulards rouges et a été autorisé par la préfecture de Toulouse. Il se déroulera pendant une heure de temps et ne sera pas suivi d’un défilé à travers les rues de la ville. D’autres villes telles que Nantes, Bordeaux, Lyon, Paris, … accueilleront également des mouvements de ce type. 

Un mouvement pour marquer la fin de la récréation

C’est le mouvement d’un “Peuple resté trop silencieux” : voilà les mots forts utilisés par les organisateurs du rassemblement qui se tiendra le 14 mars prochain à la Place du Capitole de Toulouse. Ceux-ci ont tenu à préciser qu’ils respectent le droit de manifestation des Gilets jaunes, mais sont contre les dégradations, violences, actes de vandalisme, …. 

À travers ce mouvement apolitique, les Toulousains entendent défendre leurs libertés et exprimer leur mécontentement. Bien que le projet soit ambitieux (à cause du peu de temps dont ils disposent), ils espèrent que plusieurs personnes feront le déplacement et rempliront la Place du Capitole ce jour. 

Les manifestations des Gilets jaunes ont déjà coûté plus de 5 millions d’euros au contribuable

Toulouse arrive en deuxième position des villes les plus concernées par les actes de vandalisme des Gilets jaunes, derrière Paris. En quelques mois seulement, le montant des dégradations s’élève déjà à plus de 5 millions d’euros. 

Les images avaient fait le tour du monde et provoqué l’indignation de certaines personnes : la façade du Capitale avait été ciblée par les Gilets jaunes et recouverte d’huile de vidange, peintures, graffitis, … Plusieurs journaux télévisés nationaux et internationaux avaient diffusé les images de ce monument emblématique de la ville à longueur de journée. C’était d’ailleurs une aubaine pour vendre ses photos et vidéos aux chaines d’information. 

Plusieurs Toulousains ont déjà répondu à l’appel des Foulards rouges

Chaque samedi, depuis environ 5 mois, le centre-ville de Toulouse est affecté par des dégradations, actes de vandalisme et violences de tous les genres. À cause de cela, il est devenu pratiquement impossible d’avoir un mode de vie normal, c’est-à-dire profiter d’un verre avec des amis dans un restaurant, s’offrir une promenade dans un parc en famille, consulter un site de vente dans un lieu public, … Alors que certains Toulousains hésitent également à se rendre dans les supermarchés pour y faire leurs achats, nombreux sont les touristes qui ont dû annuler leur séjour dans la ville, par peur ou crainte. De leur côté, les artisans et commerçants éprouvent de sérieuses difficultés pour circuler librement et en sécurité. 

Pour que la situation change, il n’y a donc rien d’étonnant à ce que plusieurs Toulousains aient déjà donné leur accord pour l’organisation du mouvement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.