Couple violenté par des CRS à Toulouse, la préfecture défend les policiers

Un couple a été violemment mis au sol ou «repoussés»  aux termes de la curieuse terminologie de la préfecture samedi après-midi en marge de la manifestation des Gilets jaunes à Toulouse. La vidéo, très précise sur les faits, est abondamment commentée dimanche. Un couple apparemment étranger à la manifestation de l’acte 16 des Gilets jaunes tente de se faufiler entre un groupe de CRS. En quelques dixièmes de seconde, la situation dégénère sans qu’il soit possible de vérifier les faits au delà des déclarations des partis. La femme puis l’homme sont violemment mis au sol.

Sur ces faits, la préfecture n’a pas décidé de saisir la police des polices mais au contraire, dans un communiqué diffusé dimanche après-midi, défend les CRS. La préfecture de Haute Garonne évoque des «insultes» et une tentative de vol de grenade de la part de ce couple. Malgré ces accusations assez graves publiées par les fonctionnaires du ministère de l’intérieur ce  dimanche après-midi par communiqué de presse,  les deux personnes victimes de ces agissements n’ont pas été placées en garde à vue. Dilemme. Pour l’heure, le Parquet n’a pas annoncé d’enquête et rien ne filtre sur une éventuelle plainte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.