Grogne contre Blanquer à Toulouse, des profs démissionnent

Grogne contre Blanquer à Toulouse, des profs démissionnent
Des professeurs principaux démissionnaires du lycée Stéphane Hessel de Toulouse

La réforme portée par le ministre de l’éducation Blanquer ne passe pas. Des profs principaux de Lycée Hessel de Toulouse ont symboliquement démissionné.

Le ministre de l’éducation Jean Michel Blanquer porte actuellement sa réforme devant le Parlement. Certains articles de ce projet de loi hérissent les syndicats d’enseignants. Symboliquement, certains professeurs ont décidé de démissionner.

Une pétition vient d’être lancée contre l’article 1 de ce nouveau projet de loi. Ses détracteurs y voient un moyen de “museler” la parole des enseignants. Selon certains enseignants, cette réforme pourrait aboutir à des centaines de suppressions de postes partout en France.

L’évaluation des élèves de CP

Autre point de discorde, cette fois ci dans le primaire : les évaluations rendues obligatoires pour les élèves de CP ne passent pas. Une première série d’évaluation a eu lieu en début d’année scolaire. Une deuxième, très critiquée, a eu lieu en ce mois de janvier. “Inutiles” “Inadaptées” : le ministre fait l’unanimité des syndicats contre ces évaluations. Ils demandent leur suppression.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.