Gad Elmaleh accusé de plagiat par le YouTubeur CopyComic

Après une première salve fin janvier, CopyComic persiste et signe.

Dans une nouvelle vidéo publiée le 5 février, le youtubeur accuse ouvertement Gad Elmaleh de plagiat et dénonce les similitudes « curieuses » entre les sketchs de l’humoriste et ceux de certains confrères français, américains et canadiens. Une fois de plus, Gad Elmaleh se retrouve dans le collimateur du youtubeur CopyComic, spécialisé dans les montages dénonçant des plagiats entre humoristes. Mardi 5 février, il a publié une vidéo de 13 minutes qui répertorie les « curieuses similitudes » entre les blagues de Gad Elmaleh et celles d’autres stand-uppers célèbres, parmi lesquels Dave Chappelle ou encore les Inconnus.

Des « gaderies » et des blagues empruntées

Dans cette nouvelle vidéo, le youtubeur autoproclamé « justicier de la blague », dénonce les nombreuses « gaderies » commises par Gad Elmaleh. Montage à l’appui, il tente de démontrer que l’acteur et réalisateur modifie les blagues de ses confrères de manière à pouvoir les jouer sur scène.Gad Elmaleh se serait largement inspiré de plusieurs humoristes américains et canadiens, dont Dave Chappelle, Martin Petit, Elon Gold, Louis C.K. et Louis-Jose Houde. « L’habillage est modifié, mais l’essence est toujours là », assure CopyComic. « Même situation, même structure, même enchaînement, mêmes personnages : c’est la “gaderie” parfaite ».

L’humoriste banni d’un club québécois

Ce montage vient compléter une précédente vidéo mise en ligne le 28 janvier dernier, et dénonçant les similitudes entre plusieurs sketchs de Gad Elmaleh et ceux de Dany Boon, George Carlin, Steven Wright, Martin Matte, Dieudonné ou encore Coluche. Comme le rappelle le Huffington Post, après la diffusion de cette vidéo, Gad Elmaleh s’était vu interdire l’accès à la scène du Bordel Comedy Club de Montréal (Québec), un club dans lequel il s’était déjà produit par le passé.

Label : Kangai News

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.