L’Union européenne bénéficiaire des tensions commerciales Etats-Unis Chine

Dans un contexte de hausse des tarifs douaniers, les flux commerciaux sont détournés et une poignée de pays capteront une partie des exportations des géants du commerce mondial, selon une nouvelle étude de la CNUCED qui examine les répercussions des hausses tarifaires en vigueur aux États-Unis et en Chine.

« En raison de la taille de leurs économies, les taxes douanières imposées par les États-Unis et la Chine auront inévitablement des répercussions importantes sur le commerce international », a déclaré Pamela Coke-Hamilton, Directrice de la Division du commerce international de la CNUCED, en présentant le rapport sur les Principales statistiques et tendances en matière de politique commerciale en 2018.

Les analystes de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) estiment que sur les 250 milliards de dollars d’exportations chinoises assujetties aux droits de douane américains, environ 82% seront captés par des entreprises d’autres pays, environ 12% seront conservés par des entreprises chinoises et seulement 6% environ seront captés par des entreprises américaines.

Droits de douane

De même, sur les quelque 85 milliards de dollars d’exportations américaines assujetties aux droits de douane de la Chine, environ 85% seront captés par des entreprises d’autres pays, les entreprises américaines en conserveront moins de 10%, tandis que les entreprises chinoises n’en récupèreront qu’environ 5%.

Les pays qui devraient bénéficier le plus des tensions entre les États-Unis et la Chine « sont ceux qui sont les plus compétitifs et qui ont la capacité économique de supplanter les entreprises américaines et chinoises ». A cet égard, l’agence onusienne s’attend à ce que les exportations de l’Union européenne (UE) soient celles qui sont « susceptibles d’augmenter le plus ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.