La RATP veut recruter 4 700 personnes

Les entreprises du groupe RATP envisage 4700 embauches cette année 2019

Le groupe RATP veut recruter « près de 4 700 personnes en France » en 2019, « dont 4 300 en Île-de-France ». Il souhaite attirer davantage de femmes, « tout particulièrement pour les métiers de la conduite et de la sécurité ». Ça embauche à la RATP, abréviation de Régie autonome des transports parisiens. Le groupe vise le recrutement de « près de 4 700 personnes en France » en 2019, « dont 4 300 en Île-de-France », a-t-il indiqué, mardi, dans un communiqué.

Parmi les embauches prévues figurent « plus de 1 800 contrats d’insertion et d’apprentissage ». Le groupe ne publie pas, cependant, le solde net des créations de postes prévu en 2019. « Au total, les recrutements annoncés se traduiront par plusieurs centaines de postes créés », a évalué un porte-parole.

Postes crées

Côté syndicats, « on n’a pas du tout de transparence. On aura les chiffres des créations nettes dans un an » seulement, a déploré Thierry Babec, secrétaire général de l’Unsa-RATP. Le groupe a son propre centre de formation des apprentis. Au sein des offres d’embauches, il y aura notamment 1 400 postes de conducteurs et conductrices de bus proposés, 70 postes de conducteurs et conductrices de métro, 400 postes d’agents de maintenance, 300 postes dans l’encadrement, 290 postes d’agents des stations et gares, ou encore 10 postes de gestionnaires de la circulation des trains, selon la RATP.

Féminisation

Elle souhaite attirer davantage de femmes, « tout particulièrement pour les métiers de la conduite et de la sécurité ». Le groupe, qui a ouvert en 2017 son propre centre de formation des apprentis (CFA), précise y avoir déjà formé « plus de 400 apprentis » et prévoit d’en former « environ 500 » cette année. Durant l’été, « période touristique et de travaux », souligne la RATP, 340 CDD seront embauchés afin de renforcer les équipes d’accueil dans les gares et stations. Le groupe, qui emploie actuellement « plus de 1 800 personnes en situation de handicap », a rappelé son « engagement » de recruter « au moins » 125 personnes en situation de handicap en quatre ans, de 2016 à 2019. « Une centaine » de ces embauches ont été « réalisées sur les trois premières années » de ce plan, a précisé le porte-parole de la RATP. En outre, cette année, « 171 contrats d’accompagnement dans l’emploi » (CAE) sur les 940 prévus au total dans le groupe seront « réservés aux personnes en situation de handicap », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.