Un étudiant a été condamné, ce mercredi, à 105 heures de travail d’intérêt général par le tribunal correctionnel de Toulouse après avoir menacé sur Twitter le patron des CRS et ses proches

Un étudiant jugé ce mercredi par le tribunal correctionnel de Toulouse pour des menaces contre le patron des CRS et sa famille, en plein mouvement des Gilets jaunes, a écopé de 105 heures de travail d’intérêt général, la peine requise par le parquet.

« Je ne dis pas qu’il faut le tuer mais porter atteinte à son intégrité physique ou à celle de sa famille, ce serait bien. Je n’en ferai rien bien sûr, c’est une suggestion »

avait écrit le 8 décembre le jeune homme de 21 ans sur son compte Twitter, en parlant du directeur central des CRS, Philippe Klayman

À la barre, les yeux baissés, il reconnaît avoir tenu ces propos après avoir visionné plusieurs vidéos de violences policières « inouïes » envers des manifestants, même s’il assure n’être aucunement lié au mouvement Gilets jaunes. « Je cherchais un responsable », se justifie-t-il, indiquant avoir cherché sur Wikipédia le nom du chef des CRS.

79 followers sur Twitter

« Avec 79 personnes le suivant (sur Twitter) seulement, aucun hashtag, arobase ou partage, le message a eu une visibilité très limitée », a soutenu l’avocat de l’étudiant, Me Alexandre Martin, qui reconnaît toutefois « l’imbécillité des propos » de son client. Il plaidait la relaxe mais se dit satisfait que le tribunal ait « recadré les choses à leur juste niveau », après l’organisation d’une audience publique correctionnelle, un traitement qu’il juge « disproportionné ».

Pour l’avocat de la victime, Me Francis Szpiner, un ténor du barreau de Paris, la peine « témoigne d’une grande indulgence dans le contexte actuel de violences envers les forces de l’ordre ». « Je trouve que la justice a banalisé les propos » de l’étudiant, dit-il, regrettant que les magistrats n’aient pas fait « passer un message ». Le tweet avait été signalé par la plateforme Pharos du ministère de l’Intérieur – qui traite les signalements de contenus illicites sur internet -, et Twitter a rapidement suspendu le compte.

105 heures de travail d’intérêt général

L’étudiant devra s’acquitter de 105 heures de travail d’intérêt général et verser un eurosymbolique pour « menace de crime contre les personnes ou les biens à l’encontre de l’entourage d’un dépositaire de l’autorité publique ». Toulouse est avec Bordeaux un des bastions du mouvement des Gilets jaunes, avec des milliers de manifestants tous les samedis. Des défilés régulièrement marqués par des échauffourées avec les forces de l’ordre et d’importantes dégradations.

Partager

Articles Récents

Une manifestation pour Steve ce mercredi à Toulouse

A l'appel de syndicats et partis politiques, une manifestation est organisée ce mercredi à Toulouse pour rendre hommage à Steve…

31 juillet 2019 16:13

Sécheresse, les restrictions eau maintenues en Haute Garonne

Les pluies orageuses de ces derniers jours ont mis fin à l'épisode de canicule. Mais les restrictions à l'usage de…

31 juillet 2019 16:04

L’Allocation de Rentrée scolaire versée à partir du 20 août

L'Allocation de rentrée scolaire aide, sous condition de ressources, les familles à assumer les dépenses liées à la rentrée. Elle est versée…

31 juillet 2019 15:56

Tarn, enquête après la découverte d’os

Des explorateurs amateur ont découvert des os dans une cavité située sur la commune d'Escoussens à quelques kilomètres au sud…

31 juillet 2019 15:49

Airbus à la conquête du marché asiatique pour son modèle A220

Un Airbus A220-300 d'essai en vol se rendra dans six villes en Asie dans le cadre de sa tournée de…

30 juillet 2019 11:09

Stationnement gratuit du 1er au 15 août à Toulouse

La Mairie de Toulouse reconduit le stationnement gratuit sur l'ensemble du périmètre de stationnement payant sur voirie (centre-ville et hors…

30 juillet 2019 11:04