Hommage aux 10 Casques Bleus tchadiens tués au Mali

Le chef des opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, a participé lundi à N’Djamena, la capitale tchadienne, à la cérémonie d’hommage aux 10 Casques bleus tchadiens qui ont perdu la vie le 20 janvier dernier dans des combats contre des terroristes à Aguelhok, dans le nord du Mali.

« Je suis à N’Djamena pour rendre hommage à 10 soldats de la paix qui ont fait le sacrifice ultime pour l’instauration de la paix au Mali. Leur bravoure force le respect car le Tchad est le pays à avoir perdu le plus grand nombre d’hommes au combat au service de la MINUSMA », a déclaré Jean-Pierre Lacroix sur Twitter. 

Les 10 soldats tchadiens, âgés de 20 à 36 ans, sont tombés  à Aguelhok « les armes à la main au service de la paix » lors d’une attaque complexe, selon la Mission des Nations Unies au Mali (MINSUMA).  Ils venaient d’arriver dans ce pays depuis à peine 10 jours.

Rétablissement de la paix au Mali et au Sahel

Jean-Pierre Lacroix a loué l’héroïsme du contingent qui a non seulement repoussé une attaque bien coordonnée et protégé de nombreuses vies à Aguelhok, mais a aussi pris toutes les précautions nécessaires pour éviter des pertes civiles.

Il a également exprimé « l’immense gratitude des Nations Unies » pour l’engagement du Tchad en faveur du rétablissement de la paix et de la sécurité au Mali et au Sahel. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.