Brexit : inquiétude croissante des entreprises

Malgré un nouveau vote des députés britanniques mardi, le Brexit pourrait se faire sans accord.

À deux mois, jour pour jour, du Brexit, un nombre croissant d’entreprises commence à perdre patience et à se préparer au scénario d’un “no deal”, c’est-à-dire d’un Brexit sans accord. Les entreprises de la grande distribution craignent des problèmes d’approvisionnement. Quant aux groupes pharmaceutiques, ils constituent déjà des stocks.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.