Macron tacle Salvini et Di Maio

La crise s’amplifie entre la France et l’Italie.

« L’Italie mérite des gouvernants à la hauteur de son histoire », a taclé dimanche Emmanuel Macron en référence aux deux vice-présidents du Conseil italien. « Bon courage et bonne agitation » : Emmanuel Macron a jugé dimanche 27 janvier les déclarations des dirigeants italiens Matteo Salvini et Luigi di Maio « sans intérêt », estimant que le peuple italien méritait « des gouvernants à la hauteur de son histoire ».

L’ambassadrice d’Italie convoquée

Les deux vice-présidents du Conseil italien, Matteo Salvini et Luigi di Maio, ont multiplié ces derniers jours les critiques contre la France et Emmanuel Macron, accusant notamment Paris d’« appauvrir » l’Afrique et de se servir du franc CFA pour poursuivre leur œuvre colonisatrice en Afrique. Ces déclarations du chef de file de La Ligue (extrême droite) et du dirigeant du Mouvement 5 Étoiles (M5S, antisystème) ont été jugées « inacceptables » par le Quai d’Orsay qui a convoqué lundi l’ambassadrice d’Italie à Paris, Teresa Castaldo.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.