Violences en marge des manifs de Gilets Jaunes à Toulouse, casse tête pour les autorités

Acte X des Gilets jaunes : des affrontements et de la casse à Toulouse
Une banque attaquée avenue Alsace Lorraine à Toulouse. Vidéo

Les samedis se suivent et se ressemblent à Toulouse : violents pour les personnes et les biens.

Samedi après samedi le même rituel de violence utilisé par certains comme arme politique. La manifestation des Gilets Jaunes rejoint une autre manifestation. Les forces de l’ordre observent. Des dégradations ou des altercations surviennent. Puis la situation dégénère en milieu ou fin d’après midi.

Boutiques, banques, mobilier urbain, tout est alors ciblé. Les objets servent parfois d’armes par destination pour affronter les représentants de l’autorité. Des barricades enflammées ont été érigées sur les boulevards et sous le regard le plus souvent médusé des riverains. Les policiers et gendarmes présents sont ciblés. Ils ripostes par des tirs massifs de gaz lacrymogènes. Parfois des tirs de flashball ou de grenades. Procèdent à de multiples arrestations. L’hélicoptère des forces républicaines sert d’appui renseignement aux forces au sol.

Et pourtant malgré le nombre impressionnant d’arrestations et de blessés depuis le début du mouvement, rien n’arrête celles et ceux qui usent de la violence, pour commettre des pillages ou comme moyen politique. L’ordre n’est pas rétabli à Toulouse et de nombreux commerçants font état d’une baisse menaçante de leur chiffre d’affaire.

Acte X des Gilets jaunes : des affrontements et de la casse à Toulouse Auteur: Haussy Manon Production: La Dépêche du Midi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.