Categories: Vidéos

Morte à 109 ans, la première doyenne des Français serait une imposture

Un spécialiste remet en cause la longévité de la toute première doyenne des Français, Marie Flassayer, décédée en 1954 à l’âge de 109 ans.

Cette Ardéchoise aurait en réalité pris l’identité d’une de ses sœurs aînées afin de pouvoir se marier. Son nom pourrait bientôt être retiré du Guinness Book des records. En 1954, bien avant Jeanne Calment, Marie Philomène Flassayer avait été la première femme en France à atteindre 109 ans. Mais celle que l’on considère comme la première doyenne des Français pourrait être une imposture : elle aurait en effet usurpé l’identité d’une sœur aînée, révèle France Inter jeudi 17 janvier.

Le résultat de recherches minutieuses

C’est en tout cas la théorie soutenue par Cyril Depoudent, ingénieur agronome de 35 ans et spécialiste de la vérification des supercentenaires (plus de 110 ans). Il est l’un des trois correspondants français actifs du GRG, un organisme de recherche en gérontologie américain en charge du recensement des supercentenaires dans le monde. Après avoir mené de nombreuses recherches dans les archives, les recensements et les registres d’état civil, Cyril Depoudent assure que Marie Flassayer serait en fait décédée à l’âge de 98 ans.

Des incohérences notoires

Le spécialiste a découvert plusieurs incohérences dans les prénoms de la présumée centenaire. Il a également retrouvé trois actes de mariage, alors que cette Ardéchoise ne s’est mariée que deux fois. Enfin, il a remarqué que plusieurs actes de naissance d’enfants étaient un peu trop rapprochés dans les dates. « On a, par exemple, Marie Julie Courtial née en octobre 1876 et Henri Joseph Mourié en juin 1877. Cela fait 8 mois d’écart et avec deux maris différents. Donc il y a une embrouille quelque part », analyse le spécialiste.

Un service rendu entre sœurs

Selon Cyril Depoudent, les parents de Marie Flassayer auraient bel et bien déclaré leurs trois premiers enfants à l’état civil français, mais pas les deux derniers. Or, Marie Flassayer aurait eu besoin d’un acte de naissance pour son mariage. La jeune femme aurait alors pris celui d’une de ses sœurs de 10 ans son aînée, Marie Philomène. Pour le chasseur de centenaires, « l’histoire est donc celle d’une sœur qui rend service à l’autre pour qu’elle puisse se marier ». D’après lui, Marie Flassayer serait plutôt née aux alentours de 1856. Elle aurait été âgée de 98 ans à son décès en 1954. Cyril Depoudent est actuellement en train de constituer un dossier afin de faire invalider le record de Marie Flassayer, enregistré au Guinness Book.

Label : Kangai News Date d’ajout : 18/01/2019
Partager

Articles Récents

Procès Mélenchon, le Parquet demande le renvoi

Jean Luc Mélenchon et plusieurs responsables de la France Insoumise dont le député européen toulousain l’eurodéputé Manuel Bompard étaient convoqués…

19 septembre 2019

Municipales à Toulouse, Romain Cujives quitte le Parti socialiste

Romain Cujives a été suspendu du parti socialiste par la fédération de Haute Garonne. Il confirme aujourd'hui quitter le PS.…

17 septembre 2019

Vers un réchauffement climatique plus grave que prévu

De nouvelles études scientifiques publiée mardi prévoient un réchauffement plus important en 2100 que les versions précédentes. Réaliser les objectifs…

17 septembre 2019

Rugby – 4 toulousains pressentis pour France Argentine

L'équipe de France de rugby débute sa coupe du monde 2019 au Japon face à l'Argentine samedi. 4 joueurs toulousains…

17 septembre 2019

Toulouse, des policiers agressés à Empalot et place Abbal

Violences urbaines et agressions de policiers quartier Empalot et place Abbak dans la nuit du 16 au 17 septembre. Deux…

17 septembre 2019

Grand soleil et 32 degrés mardi à Toulouse

L’été indien se prolonge ce mardi et toute la semaine à Toulouse. Les températures sont supérieures aux normales de saison.…

17 septembre 2019