Viol en direct sur Snapchat. Dix et onze ans de prison pour les accusés

Le viol avait été vu par des milliers de personnes.

Viol en direct sur Snapchat. Dix et onze ans de prison pour les accusés. La cour d’assises de Perpignan a condamné lundi deux individus à dix et onze ans de réclusion criminelle. En janvier 2016, les deux hommes ont violé une femme de 21 ans et diffusé leur forfait en direct sur le réseau social Snapchat. À la demande de la victime, le procès, ouvert le 13 décembre, se tenait à huis clos. Dix et onze ans de réclusion criminelle. Ce sont les peines auxquelles ont été condamnés deux hommes lundi 17 décembre par la cour d’assises des Pyrénées-Orientales. Ils étaient poursuivis pour « viol en réunion », « atteinte à l’intimité de la vie privée » et « renseignement sur l’identité d’une victime d’agression ». En janvier 2016, les deux accusés, âgés de 25 et 21 ans et originaires de Perpignan, s’étaient filmés en train de violer une jeune femme. Ils avaient diffusé la vidéo en direct sur le réseau social Snapchat, rappelle France Bleu Roussillon.

Des réquisitions dépassées

Les images avaient été vues par des milliers de personnes. « Au départ, cette vidéo était diffusée sur Snapchat. Puis un ami a partagé sur Facebook, ce n’est pas mes clients, a plaidé l’avocate de la défense. Cette vidéo devait être éphémère, s’effacer, ne durer que 24 heures maximum. » Des arguments de défense que le tribunal n’a pas retenus dans ses conclusions. La sanction prononcée est même finalement plus lourde que celle réclamée par le procureur de la République dans ses réquisitions. Les deux accusés devront aussi verser à la victime 25 000 euros de dommages et intérêts au titre du préjudice moral.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.