23000 électeurs radiés des listes électorales à Toulouse

23000 électeurs radiés des listes électorales à Toulouse
Photo Archives

Le 14 décembre 2018, la Mairie de Toulouse a procédé à la radiation de 15 699 électeurs. Parallèlement, l’Insee en retirera un peu moins de 7000. Les causes de radiations sont multiples explique la mairie : cause de décès, inscription plus récente dans une autre commune, adresse déclarée sur la liste électorale périmée… Les radiations ne sont décidées qu’après deux retours de courrier infructueux.

Pour autant, la mise en œuvre des nouvelles modalités d’inscription sur les listes électorales permettra aux personnes radiées de se réinscrire jusqu’au 31 mars 2019 pour pouvoir voter aux élections européennes du 26 mai 2019, dès lors qu’elles pourront justifier de leur qualité d’électeur. Par ailleurs, l’Insee lancera, début février 2019, un outil en ligne qui permettra à chacun de s’assurer de son inscription sur les listes électorales.

Que faire quand on a été radié ? Il faut s’inscrire en mairie avant le 31 mars 2019. Le détail des démarches et la liste des pièces à fournir est en ligne sur toulouse.fr dans la rubrique Mairie, dossier Elections. Plusieurs possibilités :

Se présenter à l’accueil du Capitole ou dans une mairie de quartier
Demander son inscription par courrier
Déposer son dossier d’inscription en ligne, sur le site www.service-public.fr
La Municipalité devait mettre ses listes à jour, en vue de la constitution du répertoire électoral unique au 1er janvier 2019, qui sera géré par l’Insee, selon la réforme du droit électoral d’août 2016. Il y avait 269 828 électeurs au 1er mars 2018.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.