Loiret. Un lycéen grièvement blessé par un tir de flashball

Un lycéen a été touché par un tir de flashball, ce mercredi 5 décembre, alors qu’il était mobilisé pour une action de blocage devant son établissement. Il a été transporté à l’hôpital d’Orléans.

Un lycéen a été grièvement blessé par un tir de flashball, ce mercredi matin, rapportent plusieurs médias dont La République du Centre, France 3 Régions et BFM TV. Il participait à une action de blocage devant son établissement à Saint-Jean-de-Bray, dans le Loiret. Il a été transporté à l’hôpital. Comme quelques lycées en France depuis la fin de semaine dernière, le lycée Jacques Monod, où s’est produit l’accident, est sous tension.

Ce mercredi, les policiers auraient essuyé des jets de projectiles, dont des pierres. Et selon les premiers éléments de l’enquête, des jeunes auraient cherché l’affrontement avec les forces de l’ordre. Une enquête ouverte « Ce que l’on sait c’est qu’un certain nombre de jeunes étaient en train de commettre des dégradations devant le lycée Monod. Des policiers nationaux et municipaux étaient en protection. Certains jeunes sont venus au contact, les policiers nationaux ont d’abord fait usage de gaz lacrymogène avant que l’un d’eux ne fasse usage de son lanceur de balle de défense.

Un jeune âgé de 16 ans a visiblement été touché au front et a chuté au sol », a indiqué le procureur de la République d’Orléans Nicolas Bessone, à La République du Centre. Une enquête a été ouverte par le parquet d’Orléans pour savoir dans quelle mesure il a fait usage de son arme. Les lycéens, surfant sur la vague des Gilets jaunes se mobilisent ces derniers jours et sont remontés, entre autres, contre Parcoursup, la réforme du bac, le service national universel…

Loiret. Un lycéen grièvement blessé par un tir de flashball au cours d’un blocage.
Label : Kangai News
Date d’ajout : 05/12/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.