En Irak, enquête sur des soupçons de crime contre l’humanité de Daech

En Irak, enquête sur des soupçons de crime contre l'humanité de Daech
Plusieurs charniers ont été découverts en Irak. Photo DP

Le chef de l’équipe d’enquêteurs des Nations Unies chargés d’amener le groupe terroriste Daech à répondre de ses crimes, Karim Asad Ahmad Khan, a fait le point mardi devant le Conseil de sécurité sur la mise en place progressive de cette équipe depuis fin août.

Le Conseil de sécurité avait demandé la création de cette équipe d’enquêteurs afin d’appuyer le gouvernement irakien dans ses efforts pour que les membres de Daech rendent des comptes, en recueillant, en préservant et en stockant des preuves des actes qui peuvent être considérés comme étant des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité ou des génocides.

Depuis le commencement officiel de ses activités le 20 août dernier, les premiers membres de cette équipe ont été déployés à Bagdad le 29 octobre. L’équipe d’enquête a en outre entrepris des travaux préparatoires, afin d'établir une plate-forme solide pour le début de ses enquêtes, prévu pour début 2019, a précisé M. Khan.

L’équipe d’enquêteurs souhaite fonctionner en tant que mécanisme indépendant, impartial et crédible de responsabilisation capable de mener ses travaux selon les normes les plus élevées possibles. Elle cherchera aussi à collaborer et coopérer étroitement avec le gouvernement irakien, dans le plein respect de sa souveraineté nationale.

S’agissant de la composition de l’équipe, le recrutement initial progresse, a indiqué M. Khan. Elle compte des personnels nationaux et internationaux.

L’équipe a parmi ses priorités la coopération avec le gouvernement iraquien, les groupes religieux, les entités gouvernementales régionales, les organismes non-gouvernementaux et autres acteurs nationaux clés. « Cela sera crucial pour le succès de notre mandat », a insisté le chef de l’équipe d’enquêteurs.

Alors que l’équipe doit commencer à enquêtes début 2019, M. Kahn reviendra en mai informer le Conseil de sécurité de ses activités. Dans ce contexte, il a dit espérer que le projet de budget censé financer les activités de l’équipe, et qui est d’ores-et-déjà soumis à l’Assemblée générale pour examen, recevra l’appui des Etats Membres dans les semaines à venir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.