Les joueurs du Stade Toulousain vont bénéficier des technologies spatiales du CNES

Les joueurs du Stade Toulousain vont bénéficier des technologies spatiales du CNES
Une seule question : cet accord va t il permettre de faire gagner un nouveau bouclier de Brennus au club toulousain ?

Jeudi 29 novembre, Didier Lacroix, Président du Directoire du Stade Toulousain et Lionel Suchet, Directeur Général Délégué du CNES ont signé une déclaration d’intérêt commun dont l’objectif est de mettre en place une collaboration en vue d’améliorer et d’étendre les protocoles de suivi physiologique et l’état de forme des astronautes et des joueurs de rugby, ainsi que des matériels dédiés à ces activités.

Le Stade Toulousain et le CNES mettent en commun leurs savoir-faire et leurs expériences pour développer le suivi physiologique et psychologique de sujets sains dans un environnement très spécifique et ce, chacun dans son domaine : les joueurs de rugby pour le Stade Toulousain et les astronautes pour le CNES. Ils identifieront et définiront ensemble les modalités de collaboration technique et contractuelle que ce soit en direct ou au travers des programmes de l’ESA, du programme Horizon H2020 de l’Union Européenne, des plans de R&T, de collaborations bilatérales avec d’autres agences spatiales ou d’autres entités, comme le MEDES, la clinique spatiale située à Toulouse et filiale du CNES a précisé le Stade Toulousain.

À l’issue de cette signature, Didier Lacroix a déclaré « Le Stade Toulousain s’enorgueillit de pouvoir engager aujourd’hui une collaboration relative au suivi des données physiologiques des sportifs, tant au niveau professionnel que celui du Centre de Formation, et s’appuyer en la matière sur l’expertise du CNES, fleuron de la recherche technologique toulousaine, hexagonale et européenne. Ce partenariat innovant contribuera à approfondir ensemble nos connaissances de la physiologie des joueurs, mais aussi des astronautes et permettre ainsi le développement sur le long terme d’applications, tant dans le domaine spatial que sportif. Cette rencontre, marquée au sceau de l’excellence, s’inscrit toujours plus avant dans la recherche de la performance, qui sous-tend le projet sportif et humain du club, mais aussi dans son rôle d’approfondissement et de promotion du Sport Santé auprès du plus grand nombre et au bénéfice de tous. »

« Cette collaboration hors du commun pour le CNES, regroupe deux pôles d’excellence de la Région Occitanie qui font référence, chacun dans leur domaine, en France et en Europe et qui ont un intérêt commun : tirer le meilleur du physique et de la psychologie d’un être humain dans des conditions extrêmes. Grâce aux études menées au CADMOS (Centre opérationnel du CNES pour les vols habités) et au MEDES, de nombreuses expériences réalisées dans la station spatiale internationale, servent à améliorer les conditions de vie sur Terre, c’est là aussi le rôle du CNES dans les sciences de la vie, » commente Lionel Suchet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.