Les émissions de CO2 ont recommencé à augmenter en 2017 (ONU)

Les émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) ont augmenté en 2017 après avoir été stables pendant les trois précédentes années, selon un nouveau rapport publié mardi par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Cette augmentation souligne la nécessité impérative pour les pays de respecter l’Accord de Paris sur le climat et de maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels, voire en dessous de 1,5 degré Celsius, estime le PNUE, appelé aussi ONU Environnement.

Le rapport est publié quelques jours avant la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, la COP 24, qui se déroule du 3 au 14 décembre à Katowice en Pologne. Le PNUE exhorte les pays à multiplier par trois leurs efforts pour réduire les émissions nocives.

Le rapport du PNUE suit de près le rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (GIEC), publié en octobre, qui avertissait que les émissions devaient cesser d’augmenter maintenant si l’on voulait respecter l’objectif de maintenir la hausse de température en dessous de 1,5 °C.

« Si le rapport du GIEC était l’alarme incendie du monde, ce rapport constitue l’enquête sur l’incendie criminel », déclare la Directrice exécutive par intérim du PNUE, Joyce Msuya. « Les preuves scientifiques sont claires : bien que nous ayons été témoins d’une action climatique ambitieuse, les gouvernements doivent agir plus rapidement et avec un plus grand sentiment d’urgence. Nous alimentons le feu alors que les moyens de l’éteindre sont à notre portée ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.