Comment Smash veut devenir l’alternative française à WeTransfer

Cette jeune pousse fondée en 2015 a développé un service sécurisé de transferts de fichiers volumineux à destination notamment des créatifs. Son potentiel de développement à l’international a séduit le jury du Sommet des start-up de Lyon.


Comment Smash veut devenir l’alternative française à WeTransfer Label : Challenges Vidéo Start-up Date d’ajout : 19/11/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.