Espagne. Une vague terrifiante détruit un balcon au 3e étage d’un immeuble

Espagne. Une vague terrifiante détruit un balcon au 3e étage d’un immeuble
Tempête ce week end. Photo DP

Une vague terrifiante détruit un balcon au 3e étage d’un immeuble de Tenerife. Il n’y a pas que chez nous que l’Atlantique sait montrer sa puissance colossale. L’archipel espagnol des Canaries, au large des côtes marocaines, reçoit lui aussi de plein fouet la longue houle venue de l’ouest. La preuve avec ces images terrifiantes, tournées ce week-end, d’un immeuble de la côte nord de Tenerife qui se fait percuter de plein fouet par un monstre liquide.

Une quarantaine de personnes ont dû être évacuées. On entend une femme crier. Il y a de quoi. Une lame d’eau énorme se lève et déferle, détruisant tout sur son passage. Dévastant le rez-de-chaussée d’un immeuble de la côte nord de l’île de Tenerife, aux Canaries. Et, surtout, emportant jusqu’au balcon d’un appartement situé au 3e étage. Heureusement que les occupants n’avaient pas en tête d’admirer le spectacle de là-haut…

Ce week-end a vu l’archipel espagnol des Canaries bousculé, giflé, cogné par des déferlantes colossales levées en Atlantique par une forte tempête. À tel point que l’Agence météorologique nationale avait émis un avis de « risque significatif » orange vagues-submersion pour toutes les îles. La tempête, qui n’a pas fait de victimes mais a causé de très importants dommages sur la côte Nord de Tenerife, a notamment entraîné l’évacuation et le relogement de 39 personnes, chassées de chez elles par les déferlantes salées. La première évacuation a eu lieu à Garachico vers 22 heures, dans la nuit de samedi à dimanche, où les pompiers ont aidé 24 personnes à quitter leur immeuble dévasté par le ressac – l’ascenseur lui-même a été mis hors d’état par l’eau salée. Toutes les vitres cassées sur deux étages À 2 heures du matin, 15 habitants d’un autre immeuble de la même cité balnéaire ont été évacués par les pompiers. Toujours au nord de l’île de Tenerife, sur la côte de Tacoronte, les déferlantes ont cassé toutes les vitres des deux premiers étages d’un immeuble construit en bord de mer à Mesa del Mar, puis obligé nombre d’habitants à fuir leurs maisons.


Une vague terrifiante détruit un balcon au 3e étage d’un immeuble de Tenerife. Label : Kangai News Date d’ajout : 19/11/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.