Yémen : les enfants de l’hôpital de Hodeïda menacés par une mort imminente (UNICEF)

De violents combats dans la ville portuaire de Hodeïda, au Yémen, sont maintenant dangereusement proches de l’hôpital Al Thawra, mettant en danger la vie de 59 enfants, dont 25 dans l’unité de soins intensifs, a averti la Directrice exécutive de l‘UNICEF, Henrietta Fore.
« Le personnel médical et les patients à l’hôpital ont confirmé avoir entendu des bombardements et des tirs nourris », a affirmé la cheffe de l’UNICEF dans une déclaration publiée mardi.

Henrietta Fore a souligné que l’accès vers et depuis l’hôpital, le seul qui fonctionne dans la région, est désormais en péril.

« Les enfants en particulier ne peuvent pas se permettre qu’Al Thawra soit impliqué dans les combats », a estimé la Directrice du Fonds des Nations Unies pour l’enfance.

Selon l’UNICEF, Hodeïda et les gouvernorats voisins comptent 40% des 400.000 enfants du pays qui souffrent de malnutrition aiguë sévère. Certains des plus malades sont emmenés à l’hôpital pour des soins urgents.

Le Fonds a signalé que les combats se seraient également intensifiés autour du port de Hodeïda, par lequel transitent 80% des fournitures humanitaires, du carburant et des importations commerciales yéménites.

Si le port est endommagé, détruit ou bloqué, le bilan en vies humaines pourrait être catastrophique, a alerté l’UNICEF.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.