Dans le département de l’Ain, sur la période de 2000 à 2014, Santé publique France a identifié 11 cas suspects supplémentaires aux 7 cas signalés par le registre Remera a indiqué l’agence ce mardi. Des analyses complémentaires ont été initiées à partir des données hospitalières (PMSI). Ce travail est actuellement en cours a souligné SPF.

Le premier bilan dans le département de l’Ain de ces malformations qualifiées de “Agénésies transverses des membres supérieurs” : Entre 2000 et 2008 : 7 cas suspects (réductions des membres supérieurs incluant les ATMS1) ; Entre 2009 et 2014 : 4 cas suspects supplémentaires, parmi lesquels figure a priori le cas rapporté par le journal Le Monde. Ces 4 cas s’ajoutent aux 7 cas identifiés et transmis par le Registre.

Partager
Tags: LyonSanté

Articles Récents

Une manifestation pour Steve ce mercredi à Toulouse

A l'appel de syndicats et partis politiques, une manifestation est organisée ce mercredi à Toulouse pour rendre hommage à Steve…

31 juillet 2019 16:13

Sécheresse, les restrictions eau maintenues en Haute Garonne

Les pluies orageuses de ces derniers jours ont mis fin à l'épisode de canicule. Mais les restrictions à l'usage de…

31 juillet 2019 16:04

L’Allocation de Rentrée scolaire versée à partir du 20 août

L'Allocation de rentrée scolaire aide, sous condition de ressources, les familles à assumer les dépenses liées à la rentrée. Elle est versée…

31 juillet 2019 15:56

Tarn, enquête après la découverte d’os

Des explorateurs amateur ont découvert des os dans une cavité située sur la commune d'Escoussens à quelques kilomètres au sud…

31 juillet 2019 15:49

Airbus à la conquête du marché asiatique pour son modèle A220

Un Airbus A220-300 d'essai en vol se rendra dans six villes en Asie dans le cadre de sa tournée de…

30 juillet 2019 11:09

Stationnement gratuit du 1er au 15 août à Toulouse

La Mairie de Toulouse reconduit le stationnement gratuit sur l'ensemble du périmètre de stationnement payant sur voirie (centre-ville et hors…

30 juillet 2019 11:04