la pollution de l’air : un décès sur 10 chez les enfants de moins de cinq ans (OMS)

la pollution de l’air : un décès sur 10 chez les enfants de moins de cinq ans (OMS)
Ce rapport de l’OMS également que lorsque les femmes enceintes sont exposées à un air pollué, elles risquent davantage d’accoucher prématurément et ont de petits enfants de faible poids à la naissance. Photo DP

Près de 93% des enfants âgés de moins de 15 ans dans le monde, soit 1,8 milliard d’enfants, respirent chaque jour un air tellement pollué qu’il menace gravement leur santé et leur développement, selon un nouveau rapport publié lundi à Genève par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« La pollution de l’air est l’une des principales menaces à la santé des enfants, représentant près d’un décès sur 10 chez les enfants de moins de cinq ans », a déploré l’OMS en marge de sa toute première Conférence mondiale sur la pollution de l’air et la santé.

1,8 milliard d’enfants menacés par l’air qu’ils respirent annonce l'Organisation Mondiale de la Santé OMS. L’OMS attribue cette menace à l’exposition aux particules fines contenus dans l’air ambiant supérieures aux recommandations de l’OMS concernant la qualité de l’air.

Près de 630 millions d’enfants de moins de 5 ans et 1,8 milliard d’enfants de moins de 15 ans sont exposés à ces particules fines.

L’étude estime également qu’en 2016, 600.000 enfants sont morts d’infections aiguës des voies respiratoires inférieures causées par les effets conjugués de la pollution atmosphérique ambiante et domestique.

Selon l’OMS, la pollution de l’air est l’une des principales menaces à la santé des enfants, représentant près d’un décès sur 10 chez les enfants de moins de cinq ans.

Dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, la pollution de l’air par les ménages due à la cuisson et celle de l’air ambiant (extérieur) sont, ensemble, à l’origine de plus de 50% des d’infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez les enfants de moins de 5 ans.

Pour l’OMS, 98% des enfants de moins de 5 ans sont exposés à des niveaux de particules fines présentes dans l’air ambiant supérieurs aux recommandations de l’OMS concernant la qualité de l’air.

En comparaison, dans les pays à revenu élevé, 52% des enfants de moins de 5 ans sont exposés à des niveaux supérieurs aux recommandations de l’OMS pour la qualité de l’air.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.