Migrants : Castaner veut « renforcer la présence de l’État » dans les Pyrénées

Migrants : Castaner veut « renforcer la présence de l’État » dans les Pyrénées
Vidéo

Dans un entretien publié dans le Journal du Dimanche, Christophe Castaner, fraîchement nommé à l’Intérieur, a fait part de sa vision en matière d’immigration. Il s’inquiète notamment de « la pression migratoire » à la frontière franco-espagnole.

Le nouveau ministre de l’Intérieur Christophe Castaner veut « renforcer la présence de l’État » à la frontière espagnole et va nommer un « coordonnateur sécurité » pour « mieux organiser les contrôles » migratoires et le dialogue avec les autorités espagnoles, annonce-t-il dans un entretien au JDD. Le ministre, qui « s’inquiète de la pression migratoire qui s’exerce depuis quelques mois à la frontière espagnole », va désigner un haut fonctionnaire pour cette mission, précise-t-il au journal à paraître dimanche, dans ce premier entretien depuis sa nomination mardi place Beauvau.

Depuis le début de l’année, « on a recensé en Espagne 48 000 entrées irrégulières en provenance du Maroc – soit une augmentation de 155 % ! » et « les non-admissions à la frontière franco-espagnole ont augmenté de près de 60 % dans les Pyrénées-Atlantiques par rapport à l’an passé », selon lui. « Nous voulons renforcer la présence de l’État sur cette frontière », assure-t-il. « Un tiers des demandeurs d’asile en France ont été déboutés dans un autre pays d’Europe, c’est inadmissible. Nous n’avons pas vocation à être une ‘instance d’appel’ des déboutés de l’Allemagne ou de l’Italie », ajoute-t-il par ailleurs.


Migrants : Castaner veut « renforcer la présence de l’État » à la frontière espagnole Label : Kangai News Date d’ajout : 21/10/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.