Afghanistan, la peur avant les élections

Afghanistan, la peur avant les élections
Photo Archives

Alors que les Afghans se préparent à élire samedi leurs parlementaires, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, les a encouragés à exercer leur droit de vote.
Un vote par lequel les Afghans contribueront « au développement d’institutions démocratiques durables et à la création de conditions favorables à un Afghanistan plus stable et pacifique », estime le chef de l’ONU.

« Le Secrétaire général appelle tous les dirigeants politiques à œuvrer de concert pour assurer le plein respect du processus électoral, dans le cadre duquel chaque électeur, en particulier les femmes et les groupes minoritaires, pourra voter », a dit son porte-parole dans une déclaration de presse publiée jeudi soir.

Peu avant dans la soirée, le Conseil de sécurité des Nations Unies a fermement condamné la série d’attaques perpétrées ces dernières semaines en Afghanistan.

Les villes de Jowzjan, Kunduz, Takhar, Hérat, Zaboul, Farah et ce jeudi à Kandahar ont subi des attaques faisant de nombreuses victimes et de nombreux blessés, ont déploré les membres du Conseil dans une déclaration de presse.

Dans le contexte des défis sécuritaires existants, le Secrétaire général a encouragé les autorités compétentes et tous les acteurs politiques à prendre les mesures nécessaires « pour ne négliger aucun effort pour prévenir toute forme de violence électorale ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.